La nuit du droit 2022, théâtre d’Arras

Accueil / Actualités/ La nuit du droit 2022, théâtre d’Arras

La Nuit du Droit 2022 au Lycée Robespierre

Le mardi 4 octobre 2022, l’opération « la nuit du droit » était organisée par le ministère de la justice sou l’égide du Point justice 62.

La Nuit du droit a pour objectif de mieux faire connaître le droit, ses principes, ses institutions, ses métiers.
Le ministère de la justice, le tribunal judiciaire d’Arras, en coordination avec le Conseil départemental de l’accès au droit du Pas de Calais et  l’Ordre des avocats d’ARRAS, ont organisé un moment dédié aux grandes plaidoiries de l’histoire au théâtre d’Arras,

A partir de 18h30, des lectures de plaidoiries par des lycéens ont été entendues, tirées du livre « Les grandes plaidoiries des ténors du Barreau » de Matthieu ARON (*)

Des élèves du Lycée Robespierre y étaient acteurs, accompagnés par 5 professeurs et 60 élèves spectateurs. Cette manifestation a aussi été animée par deux autres lycées du territoire.

Un merci particulier à Monsieur Ludovic Vandoolaeghe et à Madame Duhaut pour la belle initiative de mise en place de ce moment privilégié ainsi qu’aux professeurs qui y ont emmené leur élèves.

Le Proviseur,

 

 

(*) Résumé

« Ils s’appellent Badinter, Collard, Dupont Moretti, Halimi, Isorni, Lombard, Leclerc, Metzner, Szpiner, Trémolet de Villers, Varaut, Vergès ; leurs noms claquent dans les prétoires et y résonneront encore longtemps comme ces mots qu’ils savent si bien choisir, ces phrases qu’ils savent si bien ciseler pour défendre une cause ou réveiller les consciences. Dans son livre Les grandes plaidoiries des ténors du barreau, Matthieu Aron fait revivre celles qui ont particulièrement marqués la société.
Il s’agit d’une retranscription unique. Devant la justice, la procédure étant orale, les débats ne sont pratiquement jamais enregistrés et les mots s’envolent. L’auteur, chroniqueur judiciaire depuis près de 20 ans, a pu, en s’appuyant sur des notes d’audience, reconstituer les plaidoyers vibrants de ces ténors du barreau. Un demi-siècle d’histoire judiciaire défile sous nos yeux.
Les vingt cinq plaidoiries qu’a pu réunir l’auteur racontent la France. Elles sont un fantastique miroir de notre société »